L'éducation bienveillante

 

Parentalité inventive et pétillante sacrés parents

 

Pour Sacrés Parents, être parent est une dynamique pétillante et inventive.

Pétillante parce qu'elle est centrée sur la joie de vivre ensemble en famille, parce qu'elle est fluide, vivante.

Inventive parce que cette manière d'être parent demande

  • de la profondeur, afin d'être capable de se remettre en question à chaque fois que nous sommes confrontés à nos limites intérieures (découragement, fatigue, croyances erronées sur l'enfant...) ;

  • de la conscience, afin d'observer son propre vécu d'enfant et de reconnaître ses blessures pour éviter toute violence physique et psychologique, même considérée comme légère. 

  • de l'authenticité, afin d'être vrai(e) avec soi-même et ses enfants ;

  • de la créativité.

Notre vision s'inscrit dans celle, plus large, de la parentalité créative que Catherine Dumonteil-Kremer définit comme "la parentalité positive en mouvement". Celle-ci a vu le jour dans les années 2000, suite aux travaux de :

  • Marshall Rosenberg (communication non violente),
  • Carl Rogers (relation d'aide centrée sur la personne),
  • Thomas Gordon (écoute active),
  • Alice Miller (violence éducative ordinaire)... 

Aujourd'hui, ce concept continue d'évoluer, nourri par les réflexions d’auteurs/es et chercheurs/euses tels que : 

  • Catherine Dumonteil-Kremer (parentalité créative),
  • Isabelle Filliozat,
  • Olivier Maurel,
  • Marc-André Cotton,
  • Catherine Guéguen…

 

« Quand les adultes prennent soin d'eux-mêmes, de leur entourage et de la vie sous toutes ses formes, ils éveillent l'enfant à la conscience de faire partie de l'univers et d'avoir un rôle à jouer dans l'harmonie du monde ».

Catherine Guéguen, pédiatre

Un style d'éducation bienveillant et aimant

La parentalité positive est un style d'éducation fondé sur le respect et la bienveillance, centré sur la joie de vivre, le plaisir d’être ensemble, l'accueil des besoins et émotions de chacun.

Cette forme de parentalité a à coeur d'accompagner l'enfant en conscience afin qu'il devienne un être épanoui, équilibré, responsable, à l'aise dans ses relations affectives et sociales.

Pour cela, elle propose d'adopter un comportement qui réponde aux besoins de l'enfant en termes d'affection, d'appartenance, de sécurité et d'attaches sûres.