29 et 30 avril 2016 - 13ème Journée de la Non Violence Educative

Initiée en France en 2003 par la Maison de l'Enfant, association créée par Catherine Dumonteil-Kremer, cette journée a pour vocation de promouvoir des liens familiaux respectueux et bienveillants et d'informer les parents sur les alternatives aux fessées, punitions...

Grâce à l'initiative conjointe des associations Sacrés Parents, Coopération à la Paix (CAP) et Rilato et au soutien de la Division Famille de la Ville de Marseille, elle se tiendra pour la première fois à Marseille à la Cité des Associations (93 La Canebière, 13001).  

Au programme :

  • une conférence d'Olivier Maurel, président de l'Observatoire de la Violence Educative Ordinaire, le 29 avril,
  • des ateliers gratuits pour les parents et les enfants,
  • deux expositions en parcours libre,
  • trois tables rondes,
  • des stands pour découvrir des ressources en parentalité bienveillante (associations, PEPS Magazine...)

 

Télécharger le programme détaillé : Fly journée NVE 2016

 

 

Pgrm jnveo 2016 marseille

" Être parent est un défi que nous sommes nombreux à relever à chaque génération, avec le souci constant de voir nos enfants s'épanouir et devenir des adultes libres et responsables.

Quel parent ne s'est jamais interrogé sur ses choix, ses réactions ou sur la posture à adopter en tant que mère ou père ? Entre reproduire et rejeter son éducation, entre autoritarisme et laxisme, se situe une troisième voie : la parentalité positive.

Cette approche pose la bienveillance en principe essentiel de l'éducation. 

La relation éducative se construit alors davantage dans la confiance, l'écoute, l'empathie,le dialogue et la compréhension.

Loin du laxisme, la bienveillance s'affirme aussi, toujours, dans un souci de justice, dans l'autorité et la fermeté qui permettent à l'enfant de trouver ses limites, en posant un cadre structurant et indispensable à sa construction, tout en lui donnant confiance en lui. 

Ainsi, les parents aident leur enfant à grandir et le responsabilisent peu à peu selon son âge, jusqu'à l'autonomie.

Alors que la violence engendre la violence, de la bienveillance naît une relation parents-enfant épanouissante. Celui qui grandit dans ce contexte juste, empreint d'amour et de respect, sera, à son tour, capable d'en faire preuve devenu adulte.
 

Bien sûr, il ne s'agit là que d'outils, au service des principes et des valeurs que les parents ont reçus et tiennent à transmettre à leur tour. 

Améliorer et renforcer les rapports intrafamiliaux peut faire évoluer positivement notre société, j'en suis convaincue.

Je souhaite que cet événement soit la source de belles rencontres, vous apporte des éléments de réponse et vous aide à embellir la relation que vous construisez avec vos enfants..."

Catherine GINER
Adjointe au maire
Déléguée à la Famille 
et à la Politique en faveur des seniors

Ressources

  • Nom du fichier : Sans fessée comment faire ?
  • Taille : 2.5 Mo
Télécharger