La loi interdisant toute violence faite aux enfants a été adoptée le 22 décembre 2016

Loi anti veo small

Un cadeau de Noël avant l'heure pour nous qui portons avec conviction les valeurs d'une éducation respectueuse de l'enfant.

Ce 22 décembre 2016 est une date historique pour les enfants français. C'est le jour où l'Assemblée Nationale a adopté définitivement l’article 68 du projet de loi « Égalité et Citoyenneté ». Désormais, l’autorité parentale exclut « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles ».

Pour toute société qui souhaite s'attaquer aux racines de la violence, cette loi est une première étape car elle envoie un message est clair et sans aucune ambiguïté : notre responsabilité commune est de permettre à nos enfants de grandir sans violence et sans peur, d'être accompagné de manière bienveillante et aimante du jour de leur naissance à celui où ils seront devenus des adultes épanouis, équilibrés, capables d'apporter au groupe tous leurs talents.

Même si cette interdiction est symbolique, puisque toute infraction à la loi ne sera suivie d'aucune sanction pénale, Sacrés Parents est convaincu que la loi permettra de changer le regard et le comportement des adultes envers les enfants. 

Cette loi est à la fois un aboutissement - celui d'un processus législatif qui a duré de longs mois - et un commencement - celui d'un profond changement d'attitude vis-à-vis des enfants. 

A présent, il faut accompagner les parents, les professionnels, donner des outils, informer, faire ensemble...

Nous avions apporté notre pierre à l'édifice avec la Journée de la Non Violence Educative à Marseille en 2016.

Nous continuerons avec une énergie décuplée par cette formidable nouvelle en 2017.

Pour en savoir plus :

protection de l'enfance éducation bienveillante abolition violence éducative loi anti VEO en France

Ajouter un commentaire